Le projet MINERVA sélectionné parmi les dix nouveaux projets financés par FLAG-ERA sur la recherche et les applications du graphène.

Le projet MINERVA, coordonné par le LMI (UMR 5615), s’intéresse à la synthèse et l’étude de matériaux amorphes en couches comme le nitrure de bore.

L’ERA-NET FLAG-ERA (Flagship ERA-NET) réunit la plupart des agences régionales et nationales de financement européennes et a pour objectif de contribuer à la construction des deux projets "FET Flagships" Graphene et Human Brain Project, notamment en lançant des appels à projets transnationaux dédiés. Dans ce cadre, FLAG-ERA a annoncé en 2021 le financement de dix nouveaux projets sur le graphène et les matériaux connexes, qui deviendront des projets partenaires du programme phare sur le graphène et apporteront 16 nouveaux membres associés à la division partenaire du Flagship Graphène. Les projets se répartissent entre recherche fondamentale & appliquée, et innovation, couvrant des domaines allant des mémoires magnétiques et des photodétecteurs aux nouvelles batteries et interfaces neuronales.

Parmi les projets retenus figure le projet MINERVA, coordonné par le LMI (UMR 5615), qui s’intéresse à la synthèse et l’étude de matériaux amorphes en couches comme le nitrure de bore. Ces structures possèdent des propriétés électriques uniques et se sont déjà révélées très prometteuses pour les dispositifs de haute performance, notamment les mémoires RAM et l'électronique flexible.

Le projet MINERVA, qui regroupe l’Université Catholique de Louvain (Belgique), le Catalan Institute of Nanoscience and Nanotechnology (Espagne) et Uppsala University (Suède) pour une durée de 36 mois, a été approuvé comme projet partenaire par le Flagship Graphène. Il permet ainsi à l'Université Claude Bernard Lyon 1 de devenir un nouveau membre associé du Flagship Graphène.

Contact :            Catherine Journet

                            catherine.journet@univ-lyon1.fr

Publié le 2 février 2022